Aucun candidat socialiste au second tour dans le Nord et le Pas-de-Calais

En prenant comme référence la participation à Calais à 16h (33,77 %), le seuil de qualification à atteindre pour prétendre au 2nd tour est de 37,02 % des suffrages exprimés, soir environ 25 % des inscrits. Lors du second tour de la Présidentielle, 73,24% des électeurs du Nord s'étaient déplacés, 75,95% dans le Pas-de-Calais. Reste à savoir entre qui et qui.

Quant au PS, le Nord-Pas-de-Calais, qui avait élu 17 députés de ce parti en 2012, n'en aura plus aucun demain.

L'engouement pour la République en marche dans les Hauts-de-France, dimanche, a balayé tous les candidats socialistes, notamment à Lille, mais menace aussi la droite dans quelques-unes de ses places-fortes, seul le FN tirant son épingle du jeu. Presqu'aussi symbolique, une autre proche de Mme Aubry, la députée sortante Audrey Linkenheld est devancée dans la circonscription voisine, malgré une très bonne réputation, par une candidate REM pourtant condamnée à de la prison avec sursis pour fabrication de faux diplôme, ainsi que par un candidat LFI. Le PCF est en tête dans une circonscription.

À Tourcoing, Vincent Ledoux (LR), successeur de Gérald Darmanin à l'Assemblée, est, lui, en ballottage serré face à une candidate REM. Le Front national se maintient dans les Hauts-de-France, dont la candidate à la présidence, Marine Le Pen. Après la perte de la région, du département, de certaines mairies, c'est au tour des législatives.

Nord: qui sont les qualifiés pour le second tour?

Dans le Pas-de-Calais, la République en Marche arrive en tête dans sept circonscriptions, le FN arrive en tête dans cinq circonscriptions.

Édition: