Evasion spectaculaire de la prison de Beni Kangwayi — RDC

Des assaillants non encore identifiés ont lancé une attaque armée qui est en cours sur la prison centrale de la ville de Beni, dans la province du nord-kivu, dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), la police a confirmé 11 morts et 930 évadés jusqu'ici. La même source a signalé 11 morts, dont huit gardiens de la prison, et trois morts du côté des assaillants jusque là.

Selon lui, "pour l'instant, sur 966 prisonniers, il ne reste plus que 30 détenus dans la prison".

Lire aussi: Où est passé Ne Muanda Nsemi, vieux rebelle fugitif de la prison de Kinshasa? .

Par conséquent, un couvre-feu a été établi sur la ville et le territoire de Beni, mais également sur la ville voisine de Butembo pour la soirée de dimanche. Depuis octobre 2014, plusieurs centaines des personnes y ont été tuées dans une série de massacres attribués aux Forces démocratiques alliées (ADF), une rébellion musulmane ougandaise. Plusieurs dizaines des présumés ADF étaient incarcérés à la prison de Kangwayi et l'attaque aurait ont pu avoir comme objectif leur libération.

Édition: