Lyon résiste au FC Barcelone — Ligue des champions

On a vu qu'ils sont capables de faire des matches de très haut niveau contre de grosses équipes, City ou les deux matches contre le PSG, en tout cas les 60 premières si on parle du match à Paris.

"A coup sûr, il faudra un match monumental dans trois semaines et un jour au Camp Nou pour décaniller le FC Barcelone", note toutefois Eurosport.

Avertissements: Aouar (3), Dubois (33). "On ressort de ce match avec le devoir à moitié accompli car on voulait vraiment mettre ce but", a expliqué Anthony Lopes, lui aussi sur RMC Sport. "Nous avons une équipe rapide avec beaucoup de qualité balle au pied".

L'Olympique lyonnais devra aller chercher l'exploit à Barcelone sur la mythique pelouse du Camp Nou. Finalement, le Formidable Outil n'a que rarement eu l'occasion de s'embraser et a vécu une rencontre objectivement assez moyenne des deux côtés. Comme souvent lors des premières fois, là aussi. Même si on sait que ce sera compliqué à Barcelone.

"L'OL est encore debout, ce matin, mais quelque peu étourdi, quand même, par une seconde période presque entièrement passée dans les cordes, ce qui dessine ses limites, mais aussi son mérite", écrit le quotidien sportif. Mais le gardien lyonnais a aussi pu compter sur une défense qui, à défaut d'empêcher toutes les occasions adverses, a su tenir quand il le fallait.

La tâche deviendrait encore plus ardue si les "incertitudes" concernant Jason Denayer, touché aux adducteurs contre Guingamp (2-1) vendredi dernier, et Tanguy Ndombélé, qui souffre de douleurs à la cheville gauche, se transformaient en forfaits de dernière minute. L'important, c'était de ne pas prendre de but.

Le Barça termine le match avec 25 tirs tentés, pour seulement 5 cadrés (contre 5 pour Lyon, 2 cadrés) mais l'essentiel est au tableau d'affichage.

Comment jugez-vous l'animation offensive de l'OL?

Malgré l'état de forme incertain des Blaugrana et la propension des Lyonnais à briller en Champions League cette saison, le Barça est considéré comme le grand favori de son choc avec l'OL. Son retour sera donc primordial si Lyon veut garder une once d'espoir de qualification.

Mais, parce qu'il y a un mais, l'OL espérait mieux.

Finaliste face au Real Madrid l'an passé, les " Reds " peuvent regretter de ne pas aborder le match retour à Munich avec une victoire à domicile, la faute en partie aux ratés de leur attaquant sénégalais Sadio Mané.

Édition: