France/Elections européennes : le Rassemblement national arrive en tête, selon les premières estimations

Trois forces politiques (République en Marche, Rassemblement National, Europe Ecologie les Verts) et non deux comme annoncé, participent à la reconstruction du paysage politique français. La pilule est amère pour Nathalie Loiseau qui, avec sa liste LREM - Modem, échoue dans l'objectif de battre le parti de Marine Le Pen.

" Nous avons gagné les elections et ce sera le " Spitzenkandidat " (chef de file, ndlr) du PPE, Manfred Weber, président de la Commission", a déclaré Joseph Daul, le président du PPE, lors d'une soirée électorale à Bruxelles. Néanmoins, mais la liste Renaissance n'a pas atteint la plus haute marche du podium de ce scrutin européen. LREM n'arrive qu'en seconde position dans l'Orne (22.411 voix).

Au soir des européennes, la majorité présidentielle s'est maintenue à un niveau stable (24,01 % au premier tour de la présidentielle de 2017, 22,41 % aux européennes), tandis que la gauche, elle, progressait de plus de 5 points.

Parti socialiste-Place publique: 6,2/7 %.

Dimanche 26 mai, les Mayennais se sont mobilisés pour voter pour l'élection européenne. Pour les Municipales, ça peut être un feu vert... Le parti travailliste (opposition), sort également meurtri du scrutin, avec 13,7% des voix.Quant aux Verts, ils doublent leur score par rapport à 2014, à 12,1%, devançant les conservateurs. Cela n'enlève en rien les aspirations écologistes d'une partie croissante de la population...

A Mayenne, En Marche est en tête 25,52% devant le Rassemblement national (18,82%). Derrière certaines victoires se cachent en effet des lendemains, qui, possiblement, peuvent déchanter.

EELV arrive en 3ème position (8,40), juste devant les Républicains (8,14%). Pas à Nicolas Dupont-Aignan qui fait le même score en nombre de voix qu'en 2004.

Les partis de Matteo Salvii, en Italie, de Marine Le Pen en France, et de Viktor Orban en Hongrie continuent de s'affirmer, tandis qu'en Flandre aussi l'extrême-droite a fait une percée.

Édition: