" Jouer cette finale contre mon ami Cissé Aliou, c’est extraordinaire " — Belmadi

Les matchs des huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations de football (CAN) ont réservé au public sportif des surprises de taille, notamment l'élimination précoce de l'Egypte et du Maroc et la qualification historique de Madagascar en quarts de finale pour sa première participation à cette compétition panafricaine.

Le stade du 30 juin du Caire va donc accueillir une demi-finale dimanche 14 juillet à 16h (TU) entre deux équipes habituées à la CAN mais qui n'avaient plus fini dans le dernier carré depuis longtemps. Rares sont les sélectionneurs nationaux qui font partie de cette liste.

Wahbi Khazri (attaquant de la Tunisie): "On a réussi à mettre en place ce qu'on n'avait pas pu faire lors du premier tour".

Les éliminations de l'Egypte, du Cameroun et du Maroc ont rajouté de la pression sur les épaules des Sénégalais, les mieux classés du Continent au barème Fifa. "Ce sera un match très compliqué face à une équipe qui joue avec beaucoup d'enthousiasme". Seule l'Algérie, encore en lice, n'avait pas pris part à la dernière Coupe du monde en Russie. Dans une interview accordée à Rfi, le sociétaire de Everton est toutefois revenu sur la première rencontre remportée par les fennecs (0-1). On n'est pas venu ici pour faire des calculs. Nous, on y croit. La tribune presse du stade Alexandrie a complètement vrillé et il ne serait pas étonnant que les médias respectifs soit sanctionnés après ces échanges houleux.

Ne gagner aucun match de poule, passer le 8e de finale aux tirs au but, être apathique pendant 45 minutes face aux modestes Malgaches. les Aigles de Carthage n'ont rien survolé depuis le début du tournoi, mais les voilà en demies, face au Sénégal, dimanche. Au milieu, le joueur de Leicester Wilfred Ndidi, 22 ans, confirme l'étendue de son talent. A la 89e minute et avec le défenseur William Troost-Ekong qui traîne derrière, ça ne pardonne pas (2-1).

Les tunisiens, opposés au Madagascar, ont remporté ce soir leur quart de finale sur le score de trois buts à zéro au bout d'une prestation parfaitement maîtrisée. "Mais je serai aux côtés de mes frères pour écrire l'histoire", a commenté Koulibali sur les réseaux sociaux.

Les mêmes scènes de liesse se sont reproduites un peu partout sur le territoire où les supporteurs des aigles de Carthage n'ont pas boudé leur plaisir. Des promesses à confirmer face au Sénégal.

Édition: