Thomas Tuchel n'est pas content du calendrier — PSG

Face à une pale équipe niçoise, Angel Di Maria et le Paris Saint-Germain se sont facilités la tâche en une mi-temps.

Le PSG reste leader de la Ligue 1 avec 24 points. Sauf que tout s'est effondré à la 74e minute lorsqu'un fait de jeu somme toute banal a bouleversé le scénario. Un espoir de courte durée puisque en deux minutes (74', 76') les Niçois se sont retrouvés à 9 suite aux expulsions de Wylan Cyprien et Chritophe Herelle. Une décision contestée de Mr Letexier contestée par les niçois forcément. Non sans les chambrer dans la foulée en célébrant ostensiblement sa réussite. Sans compter son travail sur la quatrième réalisation d'Icardi (1-4, 90+1e). Quand l'arbitre va voir la VAR, je pense que c'est pour annuler le rouge de Cyprien. "Il a dit "y'a pas faute, là?" de manière énervée, a témoigné l'ex-Dijonnais". " de manière énervée, c'est normal". Avec certains arbitres, on ne peut pas discuter. J'ai essayé de dialoguer avec lui et il a dit: " ce soir je n'ai pas envie de parler ". Après, sur une erreur, avec Paris qui baissait de rythme, on a pu revenir. ADM était en apesanteur hier à Nice, et en première période en particulier.

En conférence de presse, l'entraîneur des Aiglons a fait savoir qu'il n'avait " toujours pas compris les explications de l'arbitre " à propos du " second jaune " infligé à Cyprien.

"Je lui dis que je ne lui ai pas manqué de respect, ni insulté".

Pourtant les joueurs de Patrick Vieira pourront avoir des regrets. Malgré cela, le milieu de terrain a déclaré n'avoir aucun soucis avec Letexier, l'ayant déjà arbitré plusieurs fois avant. Et on a hâte d'y être, au moins pour revoir Angel Di Maria et le spectacle qu'il propose. Au moment où la pépite française faisait son apparition en Ligue 1, en 2016, le club breton descendait en Ligue 2. Vendredi soir, contre Nice, c'est bien Mbappé qui est entré.

Édition: