Mustang Mach-E, un nouveau SUV électrifié

Utiliser le nom Mustang signifie que Ford entend faire de même, laissant de côté la stratégie antérieure consistant à positionner les véhicules électriques comme des voitures "vertes" pratiques.

Parfois, il n'y a pas d'accidents; juste de la bonne planification. On a finalement droit à plus d'autonomie et moins de puissance. Jusqu'à présent, le nom Mustang n'était utilisé que sur une ligne de coupés sportifs associés à l'ère des voitures de muscle des années 1960 à Detroit.

Pour une voiture électrique, même haut de gamme, l'autonomie reste un point crucial. Mais son jeune compatriote Tesla va tenter de lui barrer la route, en s'apprêtant à lancer son Model Y. Premier match.

Alors que la carrosserie de la Mustang Mach-E évoque l'emblématique sportive de la marque, sa planche de bord rappelle davantage... les productions Tesla. Le coffre a une capacité de 822 litres selon la norme CAN, 1689 litres avec les sièges arrière rabattus (402-1,420 litres selon les normes européennes).

Plus d'informations sur la Ford Mustang Mach E peuvent être consultées ici. Grâce à la nouvelle plateforme, l'américaine peut afficher de larges valeurs de puissance et d'autonomie. Aussi, selon la configuration choisie par l'acheteur, différentes autonomies seront proposées. Sur une station du consortium IONITY - dont Ford est actionnaire -, les ingénieurs revendiquent un 10 à 80 % en seulement 37 minutes sur la petite batterie, avec une puissance en crête probablement plafonnée à 100 ou 125 kW. L'autonomie atteint alors 450 km. En face, la Mustang Mach-E équivalente s'arme d'une batterie de 98,9 (kWh) - une batterie de 75,7 kWh fait partie de l'offre - lui conférant un rayon d'action de 600 kilomètres, soit 60 kilomètres de plus. De 420 à 540 km. La variante RWD aura une autonomie de 230 km et un temps de 0 à 60 km / h d'environ 6 à 7 secondes, tandis que la version AWD aura une autonomie de 210 km et sera environ une seconde plus rapide de 0 à 60 secondes.

Ford ne cache pas vouloir s'attaquer à Tesla, et plus particulièrement au Model X. Et si le constructeur n'imite pas les portières arrière papillon, il s'inspire assez clairement de l'habitacle, avec une présentation intérieure dominée par le vaste écran multimédia.

Le constructeur américain a dévoilé sa première Mustang électrique, un SUV baptisé Mach-E, attendu chez les concessionnaires fin 2020.

Pour s'offrir le Mach-E, il faudra commander maintenant et patienter jusqu'à l'automne prochaine en Europe. Notons aussi que seule une version quatre roues motrices sera disponible.

Édition: