L'Entretien: "Nous ouvrons une nouvelle ère en mettant fin au franc CFA"

Pour lui, la fin du franc CFA est d'abord un moyen de dépassionner le débat autour de la monnaie unique arrimée à l'euro. Je n'appartiens pas à une génération qui a connu le colonialisme. Rien dans l'ECO ne regarde la France.

Tout à coup, 8 d'entre eux (UEMOA, encore faut-il qu'il soit démontré qu'il s'agit vraiment des 8, puisque l'annonce a été faite par le président Ouattara seul, en compagnie du président français) décident, de façon unilatérale, de rebaptiser leur monnaie controversée du même nom (Eco).

Dans un dossier de presse, la présidence camerounaise avait écrit que "la monnaie héritée de la colonisation (le franc CFA) divise les économistes et les chefs d'État de la zone franc ".

La réforme du franc CFA devrait satisfaire le Nigeria, qui exigeait qu'une monnaie commune ouest-africaine soit déconnectée du Trésor français.

Emmanuel Macron, pour sa part, a dit "assumer " la nouvelle situation que ces changements créaient pour la France en Afrique de l'Ouest, évoquant les chantiers d'une "relation nouvelle, à la fois passionnée et décomplexée ". Il reste toutefois difficile de prévoir la date de ces élargissements, tant la nouvelle monnaie n'est encore qu'à l'état de projet et doit encore gagner la confiance de ses futurs utilisateurs. Nous y mettons fin. Le futur sera donc selon Abdoul Mbaye "celui d'une monnaie restant africaine, mais s'ouvrant à davantage de pays de notre région et gérée dans des conditions optimales qui ne feront pas renoncer aux acquis positifs construits par les pionniers à l'échelle mondiale d'une union monétaire achevée". Je souhaite que les meilleurs experts africains puissent être nommés, que vos représentants et administrations puissent faire avancer ce sujet. Mais ce serait une réforme du CFA et en aucun cas un avantage pour la création de l'ECO puisque ce dernier n'a jamais envisagé son existence par rapport à un quelconque lien avec la France. "Cette garantie que nous allons apporter, nous le faisons à votre demande", a expliqué le chef de l'Etat français.

Le président ivoirien a annoncé un accord franco-africain pour un changement de nom du franc CFA qui deviendra l'Eco.

Pour Moïse Kérékou, cette réforme est assurément un grand pas dans un contexte de guerres et de tensions au Sahel qui a vite fait de cristalliser les acteurs et les parties. Cependant, Ouattara a dû se plier à la décision souveraine prise par les autres dirigeants de la zone UEMOA.

Édition: