OMS décrète "Coronavirus" une urgence de santé publique de portée internationale — Monde

La Commission nationale de la santé a annoncé dans son point quotidien que 46 personnes étaient mortes de l'infection au coronavirus dans les dernières 24 heures, ce qui porte le bilan à 259 morts pour l'ensemble de la Chine.

Un avion espagnol affrété en coopération avec Londres va aussi rapatrier vendredi environ 200 personnes, dont 150 Britanniques, une vingtaine d'Espagnols et d'autres Européens.

Jeudi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) avait annoncé l'urgence internationale face à l'épidémie du nouveau coronavirus qui frappe la Chine tout en appelant à ne pas suspendre les vols.

De leur côté, les ministres de la Santé des pays du G7 ont convenu lundi de se coordonner "autant que possible dans les conseils de voyage et les mesures de prévention" face au coronavirus. Le politique prend les décisions dans l'incertitude sur le réel danger du virus chinois alors que Agnès Buzyn, la ministre française de la Santé, n'a pas mis en place les mesures de sécurité nécessaires dès le début de la crise épidémiologique comme cela fut le cas en Chine.

Les devises et les marchés boursiers de la Chine se sont stabilisés dans des échanges instables après que l'anxiété suscitée par la propagation du coronavirus a frappé lundi le yuan et effacé quelque 400 milliards de dollars de valeur marchande de l'indice de référence de Shanghai.

La Chine accuse Washington de "semer la panique ": "Le gouvernement américain a été le premier à évacuer le personnel de son consulat à Wuhan, à suggérer le retrait partiel de son personnel d'ambassade et à imposer une interdiction d'entrée sur le territoire aux voyageurs chinois", a souligné Hua Chunying, une porte-parole du ministère des affaires étrangères.

En Asie, le Vietnam a annoncé la suspension des visas de tourisme pour tous les Chinois et les étrangers ayant séjourné en Chine durant les deux dernières semaines.

Le chef de la santé a également déclaré que le bureau d'épidémiologie recherchait des passagers à bord des vols du couple, venu aux Philippines depuis Wuhan - la ville chinoise au centre de l'épidémie de 2019-nCoV - via Hong Kong le 21 janvier. Etats-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande, Irak, Israël et Philippines notamment ont interdit l'entrée sur leur territoire aux étrangers s'étant récemment rendus en Chine.

L'avion "devrait pouvoir atterrir dimanche ", avait-elle ajouté, sans indiquer sa destination précise.

Dimanche, le confinement a été étendu à Wenzhou (prononcer Wenn-djo), ville portuaire de plus de 9 millions d'habitants située à quelque 800 km à l'est de Wuhan. Le pays comptabilise plus de 7 783 cas. Toutefois, la pénurie de masques en Chine est criante et a donné lieu à des situations à peine croyable. Les habitants ont désormais l'obligation de rester chez eux.

8h07. En Chine, la journée de dimanche sonne la fin des vacances du Nouvel An lunaire.

"Laissez moi le dire clairement, cette déclaration n'est pas un vote de défiance envers la Chine", a-t-il dit. La ville de Huanggang, en banlieue de Wuhan, a déclaré qu'un seul membre de chaque foyer serait désormais autorisé à quitter son logement, une fois tous les deux jours, afin de sortir acheter des produits de première nécessité.

Édition: