Le Canada ferme ses frontières aux voyageurs étrangers

Les revendicateurs de statut de réfugié qui entrent au Canada de façon irrégulières, comme par le chemin Roxham, à Saint-Bernard-de-Lacolle, seront dorénavant refoulés aux États-Unis.

Aucune date de réouverture n'a été émise pour le moment. Les chaînes d'approvisionnement, y compris celles qui reposent sur le camionnage, ne seront pas touchées par cette nouvelle mesure.

Justin Trudeau a aussi annoncé le lancement d'un plan de mobilisation de l'industrie contre la COVID-19 "pour qu'on puisse produire rapidement, ici au Canada, les articles dont on a besoin".

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a réitéré, ce matin, les mesures prises par son gouvernement pour ralentir la progression du coronavirus.

Un seul vol avait fait escale à Vancouver, samedi. "La relation est exceptionnelle avec les deux - exceptionnelle", a déclaré Donald Trump, citant en particulier le nouvel accord commercial liant les États-Unis, le Mexique et le Canada (AEUMC), qu'Ottawa a finalement approuvé à la fin de la semaine dernière avant la fermeture temporairement du Parlement. Les gouvernements canadien et américain ont annoncé que la frontière qui sépare les deux pays, longue de 9000 km, sera bientôt fermée aux activités de loisir et de tourisme. Présentez-vous au comptoir Royal Air Maroc pour avoir le billet, ensuite check-in 49-53.

Plus de détails suivront.

Alors que les effets de la pandémie se font de plus en plus sentir sur l'économie canadienne, ces mesures "permettront aux Canadiens de payer leur loyer et leurs courses, et aideront les entreprises à continuer à payer leurs employés et leurs factures en ces temps d'incertitude", a justifié M Trudeau. Il a reçu un résultat de test négatif pour le nouveau coronavirus. Et l'Etat se serait dit disposé à étudier le cas de tous les demandeurs qui auraient réussis à entre sur le territoire, à condition que ceux-ci veuillent bien se conformer aux directives de sécurité et de confinement adoptéés contre la propagation du virus.

À la base militaire de Trenton où sont toujours confinés, en quarantaine, les 228 passagers rapatriés d'un bateau de croisière, le Grand Princess, on compte maintenant 13 cas confirmés de la maladie à COVID-19.

Édition: