État des lieux dans le monde le 14 mars 2020 — Coronavirus

Ce nouveau bilan signifie donc que 368 personnes sont décédées dans les dernières 24 heures.

Depuis samedi soir, la Centrafrique, les Seychelles, le Congo ont diagnostiqué leurs premiers cas. L'Autriche a renforcé ses restrictions: elle interdit les rassemblements de plus de cinq personnes et limite les déplacements au strict nécessaire. Une jeune française habitant à Milan a témoigné: "Il faut une raison précise et valable pour sortir: acheter à manger, aller à la pharmacie ou aller travailler".

La Suisse, l'Arménie, la Moldavie et le Kazakhstan ainsi que deux régions d'Ukraine déclarent l'état d'urgence.

La France a aussi durci ses mesures (lire par ailleurs en pages 2 et 3).

Au Royaume-Uni, le gouvernement n'envisage des mesures de confinement que pour les personnes âgées de plus de 70 ans alors que le nombre de morts a plus que doublé passant à 35 morts. En France, la mythique course cycliste Paris-Roubaix, qui devait se courir le 12 avril, a été reportée, comme le tournoi de tennis de Roland-Garros, déplacé en septembre. La Grande-Bretagne comptabilise officiellement 1372 cas, dont 35 morts et Boris Johnson a déjà été très critiqué pour son attentisme.

Aux Etats-Unis, où les nouveaux contrôles pour les Américains rentrant d'Europe ont provoqué le chaos dans les aéroports, les villes de New York et Los Angeles ont ordonné à leur tour la fermeture des bars, restaurants et boîtes de nuit.

Cette décision du gouvernement espagnol signifie qu'une dizaine de points de passage vont fermer ce lundi soir entre les Pyrénées-Orientales et la Catalogne, notamment sur l'autoroute A9, dans le village du Perthus, sur la route du littoral au dessus de Cerbère, mais aussi en montagne sur la commune de Coustouges et en Cerdagne au niveau de la frontière de Bourg-Madame. Le gouvernement canadien a aussi annoncé qu'il débloquait 10 milliards de dollars canadiens pour aider les entreprises à contrer l'impact de la pandémie du nouveau coronavirus.Disney a annoncé ce jeudi la fermeture de ses parcs d'attractions Disney World, en Floride, et Disneyland Paris à partir de dimanche et jusqu'à la fin du mois de mars, "par principe de précaution " contre l'épidémie de coronavirus. L'Espagne a décidé une quarantaine quasi-totale et décrété l'état d'alerte pour quinze jours.

Personne ne semble à l'abri du Covid-19, pas même le président américain Donald Trump qui, après sa récente rencontre avec deux personnes testées depuis positives, a dû être testé également.

L'exécutif a assuré que les Français se trouvant à l'étranger, qu'ils soient touristes ou résidents, pourraient rentrer au pays. La Chine va placer les voyageurs en provenance de l'étranger dans des centres de quarantaine. L'australienne Qantas va réduire de 90% ses vols internationaux.

Face à cette propagation inexorable, la Russie a fermé dimanche ses frontières terrestres avec la Norvège et la Pologne aux étrangers.

La Catalogne, elle, a demandé à l'Espagne d'aller plus loin et t'interdire toute circulation sur son territoire durant la période de confinement.

En Allemagne, la population est appelée à " rester à la maison " et à renoncer aux vacances. "Ceux-là, de part et d'autre de nos frontières et en bonne coordination avec les polices aux frontières des pays voisins, seront invités à faire demi-tour", a-t-il souligné. La Lombardie, qui compte à elle seule 1218 décès et 13 272 cas, reste de loin la région la plus touchée. "Nous sommes en guerre", a martelé Emmanuel Macron en annonçant lundi dans un discours à la nation une batterie de mesures de confinement draconiennes en France, comparables à celles adoptées récemment en Italie et en Espagne.

Autour du monde, le bilan du Covid-19 connaissent également des hausses quotidiennes, avec trois pays en tête, à savoir l'Iran, l'Espagne et l'Italie, devenu le premier foyer Européen et deuxième mondiale après la Chine où actuellement le total des cas enregistrés s'élève à 81.020 dont 3.217 décès et 65.541 guérisons.

Édition: