562 morts en France, plus de 6000 personnes hospitalisées — Coronavirus

Concernant l'état de santé général de la jeune fille avant son décès, le directeur de la Santé a déclaré lors de sa prise de parole qu'il n'avait pas de détails sur d'éventuelles pathologies antérieures. L'épidémie a provoqué des centaines de décès supplémentaires ces dernières 48 heures, portant le total à 1.331.

Alors que la "vague" est en train de s'abattre sur l'Île-de-France, le bilan en région parisienne est désormais de 8 762 cas en région parisienne, dont 1 102 nouveaux cas annoncés jeudi soir. L'Europe demeure l'épicentre de l'épidémie avec plus de 300 000 cas. Selon Jérôme Salomon, cela signifie que le virus circule toujours activement au sein de la population. Dans 85% des cas, les personnes décédée étaient âgées de plus de 70 ans, a précisé Jérôme Salomon.

En Italie, le nombre de personnes tuées par le coronavirus est reparti mardi à la hausse, après deux jours de baisse, avec 743 morts.

Le directeur général de la Santé a aussi précisé que 4 948 personnes sont déjà sorties guéries de l'hôpital, contre 3 900 mercredi, "un chiffre qui progresse très vite".

"Nous avons une épidémie d'extension nationale en aggravation rapide " a-t-il insisté. "Le confinement durera vraisemblablement au moins six semaines à compter de sa mise en place" le 17 mars, écrit le Conseil, disant également "considérer nécessaire un renforcement du confinement", sans en préciser les modalités. Dans ce cadre, il annonce que des directives ont été données aux gérants de pharmacies ainsi qu'aux personnels soignants.

"Ceux qui ne respectent pas les règles de confinement sont peu nombreux et ils seront sévèrement punis, car il en va de la santé de tous et notamment des plus fragiles d'entre nous", a-t-il prévenu.

Édition: