La boite à fantasmes — Corée du Nord

Ils ont en effet rapporté que le leader nord-coréen était toujours vivant mais se trouvait actuellement dans un état végétatif, après une opération du cœur qui ne se serait pas déroulée dans les meilleures conditions. Alors que son identité est inconnue du grand public, celui-ci serait le légitime successeur de son père si celui-ci venait à mourir à sa majorité. Vu son efficacité et sa clairvoyance politique, elle a été nommée au sein du régime actuel en tant que directrice de la propagande. Franceinfo vous explique les raisons de ces spéculations.

Du côté de la Corée du Nord, le silence perdure.

Pour rappel, certains observateurs s'étaient interrogés sur l'absence du dictateur lors de célébrations à Pyongyang le 15 avril dernier.

La dernière fois que les médias officiels de la Corée du Nord ont rendu compte des allées et venues de Kim, il a présidé une réunion le 11 avril, mais il a été rapporté presque quotidiennement qu'il envoyait des lettres et des messages diplomatiques. Chose inhabituelle, le petit-fils n'est visible sur aucune des photographies diffusées par la presse officielle. Ce train serait resté entre le 21 et le 23 avril dans une gare réservée au dirigeant nord coréen et à sa famille. Dans le nouvel emplacement, Kim pourrait mener des activités d'orientation sur le terrain, à la centrale hydroélectrique de Tanchon, ou visiter une unité d'artillerie nord-coréenne à Sondok, où des projectiles à courte portée ont été tirés en mars.

Ancienne pom pom girl, qui s'est notamment illustrée lors des mondiaux d'athlétisme en Corée du Sud en 2005, en dansant à la gloire de son pays, Ri Sol-ju est passionnée de musique.

Des médias étrangers se risquent à évoquer des hypothèses, jamais confirmées. Selon le Daily NK, un média géré par des transfuges nord-coréens, le leader Kim Jong-un aurait subi une opération il y a quelques semaines et se remettrait tout doucement.

Une image satellite de Wonsan, où le dictateur nord-coréen pourrait se trouver.

" D'après ce que je comprends, il était aux prises avec des problèmes cardiovasculaires depuis août dernier, mais cela a empiré après des visites répétées au mont Paektu", a déclaré une source citant la montagne sacrée du pays. À moins, peut-être, qu'elle ne devienne régente en attendant que le fils de Kim-Jong-un soit en âge de gouverner.

Difficile, à l'heure qu'il est, d'avoir la moindre confirmation venant du pays le plus fermé au monde touchant qui plus est une information hautement sensible.

Édition: