Buzz : Kanye West s'est retourné contre sa propre famille

Dans un tweet, Kanye West a teasé la date de sortie de son prochain album avant de supprimer le message. C'est ce qu'affirment certains internautes après avoir analysé son étrange comportement durant les dernières heures.

Il a tweeté: "Je mets ma vie sur mon Dieu pour que la mère de North ne la photographie jamais en train de jouer au playboy et c'est sur Dieu".

Dans un autre tweet publié plus tôt, Kanye West ne s'en prend en effet pas qu'à Kim Kardashian mais aussi à la mère de celle-ci, Kris Jenner, qu'il surnomme d'ailleurs " Kris Jong-Un ". Et de renchérir, dans un discours presque incompréhensible: "J'ai failli tuer ma fille!".

Se sentir impuissant. Kim Kardashian mari adressé Kanye Westla maladie mentale et les récentes diatribes via Instagram Stories le mercredi 22 juillet, révélant que le processus est "incroyablement compliqué et douloureux" pour toutes les personnes impliquées. Les sites People et TMZ, médias de référence sur l'actualité des célébrités, rapportent tous deux des propos de l'entourage de la star indiquant "qu'il souffre de sérieuses poussées de son trouble bipolaire, en général une fois par an.et Kanye serait au milieu d'une".

"Nous devons maintenant réaliser la promesse de l'Amérique en faisant confiance à Dieu, en unifiant notre vision et en construisant notre avenir", avait-il ainsi déclaré au moment de sa candidature.

Kanye West a pété un câble, encore.

Lors d'un discours contre l'avortement il a hurlé: "J'ai failli tuer ma fille!". Il ajoute qu'il refuse que sa belle mère, Kris Jenner, s'approche de ses quatre enfants, North, Saint, Chicago et Psalm. Dans un premier temps, il s'en servait comme moyen de communication pour sa campagne présidentielle.

Rappelons qu'il avait déjà affirmer que l'idée selon laquelle le vote noir allait forcément aux démocrates était "une forme de racisme et de suprématie blanche", avait-il dit début juillet au magazine Forbes. Pour rappel, Kanye West n'a pas caché son soutien au président en place Donald Trump, avec qui il avait pris la pose. "J'essaie de divorcer depuis que Kim a retrouvé Meek Mills au Warldolf pour 'parler d'une réforme des prisons' ", explique-t-il, précisant que son épouse avait "dépassé les bornes ".

Édition: