Voici les justifications de Messi — Barça

" Aucun entraîneur, aucun président, ne voudrait pas de Messi dans son équipe". Après une tel fiasco, n'ayons pas peur des mots, la maison barcelonaise a commencé à prendre feu mais ce n'était rien à côté de la bombe qui allait arriver peu de temps après. Je pensais que c'était le moment, que le club avait besoin de gens plus jeunes et je pensais avoir terminé mon cycle ici, a-t-il expliqué à Goal.

"

"Ce fut une année très difficile..."

..." Nous revenons au début.

Il s'agit d'une victoire pour le président Josep Maria Bartomeu, critiqué de toutes parts pour sa gestion de l'équipe et qui avait mis sa démission dans la balance. "Cette dite réponse souligne et confirme une interprétation hors contexte et éloignée des termes du contrat en question, raison pour laquelle LaLiga réitère les propos adressés lors du communiqué publié le 30 août passé". "Ils ont fait les choses à moitié et ont laissé passer beaucoup de temps inutilement". Ou qu'ils pensaient que je pouvais aller au tribunal contre le Barça pour en tirer profit. "Et c'est aussi une pré-saison plus individuelle, il y a des joueurs qui ont eu plus de repos, d'autres qui ont joué... nous devons essayer de mettre tout le monde en forme avant le premier match". Vendredi, l'icône du Barça a annoncé qu'elle remplirait son contrat, qui court jusqu'en 2021.

Lionel Messi est resté au Barça malgré la ferme volonté de partir qu'il avait affiché. Je vais donner le meilleur de moi-même.

"Pour le football espagnol, pour Barcelone et pour nous, qui aimons gagner en étant les meilleurs, nous aimerions qu'il reste". J'avais dit à l'époque que nous n'étions pas assez bons pour gagner la Ligue des champions.

C'est un énorme dossier qui s'est invité sur le bureau de Ronald Koeman quelques jours à peine après son intronisation. En 2016, après sa défaite en finale de la Copa America, deux ans après un revers similaire pour le titre mondial, écoeuré, il avait fait ses adieux à la sélection argentine, là encore plein d'amertume... avant de se raviser deux mois plus tard sous la pression populaire. J'allais trouver de nouveaux objectifs et de nouveaux défis. Je l'ai dit toute l'année au Président.

Édition: