Covid-19: Donald Trump annonce qu'il va quitter l'hôpital ce lundi soir

Dimanche soir, le président américain a fait une apparition brève à l'extérieur de l'hôpital militaire où il est soigné pour le Coronavirus.

" Il n'est peut-être pas encore complètement tiré d'affaire " et il bénéficiera à la présidence " de soins médicaux de classe mondiale 24 heures sur 24 ", a dit le Dr Conley lors d'une conférence de presse.

Facebook et Twitter ont pris des mesures punitives contre des propos de Donald Trump, celui-ci assurant que la grippe saisonnière tuait plus de personnes que le Covid-19 dans certains cas.

Si l'on sait que pour un coup de pub en marge de la mort de George Floyd, Trump, sur conseil de Hope Hicks, s'était livré à une séance photo, bible en main, dans une église épiscopale, près de la Maison-Blanche, l'on peut comprendre ce que peut valoir, en termes de capital sympathie, un candidat atteint de Covid-19, en pleine campagne électorale. À la fin de la séquence, Donald Trump apparaît non masqué.

Avant même le lever du soleil sur la capitale fédérale des Etats-Unis, le président-candidat s'est lancé dans une longue série de courts tweets, majuscules et points d'exclamation à l'appui, appelant ses sympathisants à voter. "J'étais en première ligne", a-t-il dit dans la seconde vidéo.

"Cette fois, " je crois que nous allons devoir suivre des consignes très strictes", a déclaré Joe Biden mardi". "Et c'est une chose très intéressante", a-t-il ajouté.

Plus de 210.000 personnes ont perdu la vie des suites du Covid-19 depuis le début de la pandémie aux Etats-Unis. "Et quand c'est le président des États-Unis qui fait la demande, bien entendu, nous y prêtons attention", précise l'Américain.

Durant son hospitalisation, Donald Trump a tenu à afficher l'image d'un président toujours au travail. Pour lutter contre le Covid-19, Donald Trump reçoit en ce moment de l'antiviral remdesivir.

De son côté, le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, s'est mis en quarantaine après que le numéro deux du corps des Garde-côtes, l'amiral Charles Ray, a annoncé avoir été testé positif à la covid-19.

Trump a régulièrement minimisé la dangerosité du coronavirus.

Ne laissez pas cette maladie vous dominer, n'ayez pas peur de ce virus, vous allez le battre!

Dans son entourage professionnel également, c'est l'hécatombe.

Dans la vidéo de quatre minutes publiée sur Twitter, Donald Trump, l'air fatigué et portant une veste et une chemise à col ouvert, dit qu'il ne se "sentait pas si bien" en arrivant à l'hôpital militaire Walter Reed et que les prochains jours seraient décisifs dans son combat contre le coronavirus. Dans l'immédiat, Mike Pence, testé négatif vendredi matin, va poursuivre ses déplacements électoraux.

A l'arrière d'un des véhicules se trouvait le locataire de la Maison Blanche, masque sur le visage, saluant et haranguant ses supporters, vitres fermées afin d'éviter une possible contamination. Donald Trump est très critiqué pour sa gestion de l'épidémie, ce qui pèse sur ses chances de réélection. Rien n'est moins sûr.

Joe Biden a creusé l'écart dans les enquêtes d'opinion après un premier débat chaotique et abrasif, le 29 septembre. La maison a annoncé que le président a été transféré dans un hôpital pour des symptômes légers.

Édition: