Le Mexique annonce son premier cas cumulant grippe et Covid-19 — Coronavirus

Dans le contexte sanitaire actuel, l'enjeu est de taille pour les autorités sanitaires et le système hospitalier, déjà sous tension par endroit. Comme l'Académie nationale de médecine ou l'association France Assos Santé qui demande "que soit rétablie en urgence l'obligation vaccinale antigrippale de tous les professionnels du système de santé, du secteur médico-social et son élargissement à tous les professionnels prenant en charge un soutien à domicile des personnes âgées ou en situation de handicap".

"Un dispositif de communication de grande envergure" sera donc déployé pour encourager les personnes à risque à se faire vacciner.

Cette année, encore plus que d'habitude en raison de l'épidémie de Covid-19, une liste de personnes prioritaires à la vaccination a été établie par le gouvernement: priorité dès à présent aux personnes fragiles et aux soignants. Mais aussi sur une grippe déjà annoncée comme atténuée par rapport à l'an dernier. "Faux". "Est-ce que la vaccination est problématique pour les femmes enceintes?".

Olivier Bogillot précise que la production du vaccin pourrait commencer sans même attendre les résultats de la phase 3 qui seront disponibles en avril-mai. Le vaccin contre la grippe n'empêchera pas d'être contaminé par le coronavirus Sars-Cov2 (qui, lui, n'a pas encore de vaccin), et donc de contracter la maladie du Covid-19.

Il a également été étendu cette année pour inclure le personnel de santé de première ligne, comme ceux qui travaillent dans les maisons de soins et les aidants à domicile. Elle estime que s'être vacciné contre la grippe permet d'éliminer le doute.

"N'hésitez pas à les interpeller", conseille Jean-Michel Bruel, représentant des usagers à France Assos Santé Occitanie.

Sauf que ce pourcentage descend à 36 % quand cela concerne les infirmiers et 31 % pour les aides-soignants.

Suite à ces résultats prometteurs, des chercheurs de l'Université de Milan en Italie et de l'Université de Sao Paulo au Brésil ont exhorté tous les gouvernements à pousser les programmes de vaccination contre la grippe pour protéger les personnes pendant la pandémie.

Dans le cadre de la campagne qui débute ce mardi, chaque professionnel de santé vacciné peut aborder un badge individuel, visible par les patients, pour " ouvrir le dialogue avec eux ". Nous devons créer une émulation sur l'ensemble du territoire. Jacqueline a 81 ans, et ne s'est jamais faite vacciner.

En Aveyron, 34 % ont été administrés dans des officines lors de la campagne précédente.

Part de vaccination réalisée par les pharmaciens des P. -O: 38,4 %, second taux le plus élevé de l'Occitanie après l'Hérault (39,9%).

Reste une inconnue: quel sera l'impact des mesures barrières conseillées contre le Covid? 1 350 004 invitations ont été envoyées à l'échelle de la région Occitanie.

Pour autant, les personnes dites à risque demeurent particulièrement ciblées. En 2018/19, 14 347 personnes en ALD (affection longue durée) ont été invitées, mais seulement 4271 se sont fait vacciner, soit 29,8 % de la population ALD. Près de 316.060 professionnels de santé libéraux pourront également en bénéficier. Depuis 2015, l'opération Vacci'Nice permet aux niçois de bénéficier gratuitement grâce à de nombreuses mutuelles ainsi que la caisse primaire d'assurance-maladie (CPAM) d'une vaccination.

Édition: