Ce qui va changer dès samedi — Allègement du confinement

Si la France reste sous la barre des 5.000 contaminations par jour, le confinement sera levé au 15 décembre, a annoncé mardi soir Emmanuel Macron, et les Français pourront passer Noël en famille.

Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal précise dans le même journal que les "assouplissements" au confinement "se feront en trois étapes au regard de l'évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités: d'abord autour du 1 décembre, puis avant les congés de fin d'année, puis à partir de janvier 2021".

Dans le reste du monde, les Etats-Unis se préparent à lancer une campagne massive de vaccination, alors que le pays reste le plus touché par la pandémie. "Le retour à la normale ne sera pas pour demain", a-t-il prévenu.

Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés est passé sous les 30.000, selon les chiffres publiés mercredi par Santé Publique France, qui fait état de 16.282 nouveaux cas et 384 nouveaux décès en 24 heures à l'hôpital.

La réouverture des restaurants et des salles de sport. À partir de samedi 28 novembre, il sera désormais possible de se promener dans un rayon de 20 km pendant trois heures. Parmi eux: les librairies ou les magasins de vêtements. " Les activités périscolaires en extérieur seront autorisées". Les "services à domicile" jusqu'à 21h pourront reprendre, mais aucune précision n'a été donnée quant aux coachs sportifs, jusque-là légalement interdits d'exercer depuis le début du confinement.

Les offices religieux dans les lieux de culte seront à nouveau permis à partir de samedi, "dans la stricte limite de trente personnes", a toutefois tempéré Emmanuel Macron. Le président a appelé à ce que le recours au télétravail continue à être privilégié. Il s'exprime alors qu'Emmanuel Macron doit s'exprimer à 20 heures le 24 novembre sur un assouplissement des mesures de confinement et notamment sur la réouverture des petits commerces.

Une nouvelle politique, plus stricte, semble aussi envisagée vis-à-vis des personnes contaminées. Là aussi, entre 21 heures et 6 heures du matin, comme lors du premier, en octobre. Déconfinement alors? Presque. Les Français·es devront encore se munir d'une attestation de sortie pour justifier leurs déplacements. Le président n'a pas précisé de jauge maximale pour les réunions familiales, mais il recommande de limiter le nombre d'adultes ensemble dans une même pièce à un même moment. Une seconde génération de vaccins arrivera au printemps. Les salles de cinémas, les théâtres, les musées pourront reprendre leur activité. Ces derniers jours, différents médias s'étaient déjà fait l'écho d'une réouverture à la mi-janvier, voire début février. "Nous commencerons probablement fin décembre par vacciner les personnes les plus fragiles, et donc les plus âgées", a annoncé Emmanuel Macron.

Le président de la République a également expliqué vouloir tout faire pour que la vaccination se fasse "de manière claire et transparente, en partageant à chaque étape toutes les informations: ce que nous savons comme ce que nous ne savons pas".

Enfin, une ultime étape est prévue le 20 janvier.

Jean Castex a en revanche douché les espoirs des cafés et restaurants de rouvrir autour du 1er décembre.

Cependant, Emmanuel Macron a prévenu: "Il ne s'agira pas de vacances de Noël comme les autres" ("Veillons à ne pas être trop nombreux à table").

Édition: