Pfizer et BioNTech ont déposé une demande d’approbation de leur vaccin — Coronavirus

Parmi les laboratoires travaillant sur le COVID-19, les prochains résultats à un stade avancé devraient être communiqués ce mois-ci ou en décembre par AstraZeneca, qui s'est allié avec l'Université d'Oxford. "Il y a une chance pour que nous puissions encore obtenir cette année l'autorisation aux Etats-Unis ou en Europe ou dans les deux régions".

L'annonce par la société américaine Moderna d'un vaccin efficace à près de 95% contre le Covid-19 est venue apporter un nouvel espoir dans le monde où plusieurs pays, notamment en Europe, continuent d'adopter des restrictions face à une épidémie galopante.

"Phénoménal", a tweeté Eric Topol, expert américain des essais cliniques.

Pour Pfizer, les données d'efficacité ont été communiquées publiquement le 9 novembre, et Albert Bourla a dit mardi que les données sur la sécurité étaient désormais compilées, bien qu'elles n'aient pas été rendues publiques. Au total, plus de 43.000 personnes se sont portées volontaires pour cet essai, commencé fin juillet, et qui est censé se poursuivre. Le flash éco du jourUn couple se paie une vie rêvée avec des chèques en boisCovid-19: les chiffres du jour de l'épidémieBrexit: les négociations à l'arrêt à cause d'un cas de Covid-19!

Aux Etats-Unis, l'alliance Pfizer/BioNTech a confirmé qu'elle déposera vendredi une demande d'autorisation pour son vaccin.

La FDA n'a pas dit combien de temps il lui faudrait pour examiner les données, mais le gouvernement américain table sur un feu vert dans la première quinzaine de décembre. On ne sait toutefois pas comment la compagnie en arrive à ce résultat avec seulement huit infections à analyser et décortiquer dans le groupe vacciné.

Le Royaume-Uni figure parmi les pays ayant commandé le plus de doses de ce vaccin: 100 millions de doses pour vacciner la majorité de la population. Selon le laboratoire, un peu moins de 10% des participants à l'étude ont eu des effets secondaires comme la fatigue, des courbatures et des rougeurs. "Cette demande devrait intervenir " dans les semaines à venir " et Moderna s'attend à ce que celle-ci se fonde sur l'analyse finale de 151 cas de Covid-19 dans la cohorte de patients, et " un suivi médian [des participants] de plus de 2 mois ".

Les vaccins développés par Pfizer et Moderna sont des vaccins à ARN messager. "L'idée d'avoir un vaccin efficace à 94,5% est incroyablement impressionnante". De leur côté, les Russes ont également annoncé que leur vaccin serait bientôt opérationnel et que ce dernier est efficace à 92 %.

En France, une réunion vendredi après-midi au ministère de l'Economie doit permettre d'en savoir plus sur un possible report des promotions du Black Friday, intialement prévu le 27 novembre.

À préciser, enfin, que Pfizer-BioNTech parlent avec "plusieurs organisations", dont les Nations unies, dans l'objectif de "rendre le vaccin disponible partout dans le monde" et de réduire son coût pour le rendre accessible aux pays pauvres. Mais mercredi, Moderna n'avait pas encore signé avec Bruxelles.

Deux semaines après l'administration d'une deuxième dose aux volontaires, plus de 99 pour cent d'entre eux ont eu des réponses d'anticorps neutralisants quel que soit leur âge.

Édition: