Les Millavois n’échappent pas au couvre-feu à 18h

Couvre-feu à partir de 18h, à partir de ce samedi et pour au moins quinze jours, a donc annoncé le premier ministre, indiquant que " cette mesure a une efficacité sanitaire. Une surveillance accrue de la propagation du virus est prévue dans les milieux scolaires.

Pour répondre à l'épidémie de coronavirus Covid-19, Jean Castex a donc annoncé l'extension du couvre-feu à 18h pour l'intégralité des des départements qui n'étaient pas encore concernés. Voici donc la nouvelle attestation à télécharger à partir de samedi. "Les premières données dont nous disposons montrent que nous avons pu passer les fêtes de fin d'année sans flambée épidémique", a par ailleurs affirmé le chef du gouvernement. Si la situation actuelle est " globalement stabilisée, elle reste préoccupante ".

Environ 20.000 nouveaux cas sont comptabilisés chaque jour en France - plus de 21.000 jeudi-, loin des 5.000 espérés à la mi-décembre par le gouvernement.

Il y a désormais plus de 830 centres de vaccination "ouverts et accessibles à la réservation", selon le ministre de la Santé Olivier Véran. De plus, l'arrivée du variant britannique ne calme pas les tensions.

"Nous avons simplifié, amplifié et accéléré" la vaccination, a déclaré le ministre de la Santé.

A partir de ce lundi, les voyageurs venant de pays extérieurs à l'Union européenne devront tout d'abord présenter un test PCR négatif au départ et s'engager sur l'honneur à rester isolés pendant 7 jours une fois arrivés en France.

Un protocole doit encore être élaboré en ce qui concerne les passagers en provenance de l'UE, certains pays comme l'Irlande ou le Danemark étant dans une situation sanitaire très difficile.

Ce couvre-feu étendu durera " au moins 15 jours ", a précisé Jean Castex.

Ainsi, dès le 12 janvier, il y aura donc au total 25 départements qui auront un couvre-feu dès 18 heures.

C'est une question qui revient souvent sur le couvre-feu avancé à 18 heures : les pharmacies seront-elles autorisées à rester ouvertes après 18 heures, justement?

Des attestations dérogatoires seront nécessaires pour aller chercher les enfants à l'école ou revenir du travail.

Jean Castex ne s'en est pas caché. "Ou encore la fermeture des écoles, mesure qui serait la pire" pour l'activité des entreprises.

Les sports en intérieur seront interdits, les capacités de dépistages dans les établissements scolaires seront également augmentées et un protocole sanitaire renforcé dans les cantines.

Édition: